Vaste offensive contre l’État social

  • Politique sociale
Communiqués de presse
Écrit par Peter Lauener

Nous sommes sans doute en train de vivre la plus violente offensive menée contre l’État social de notre histoire. Des réductions massives de rentes menacent la population si les trois attaques menées  par la droite contre l’État social ne sont pas bloquées. Alors que le conseiller aux États Eugen David veut supprimer la compensation automatique du renchérissement sur les rentes AVS, la conseillère aux États PRL Erika Forster entend relever à 65 ans l’âge de la retraite des femmes. Et le Conseil fédéral, emmené ici par Didier Burkhalter, prépare une baisse du taux minimum de conversion LPP pour après les prochaines élections.

Les délibérations au sujet des interventions des deux conseillers aux États ont déjà commencé. La commission de la sécurité sociale et de la santé publique (CSSS) de la Chambre des cantons a déjà traité ces objets. Et la CSSS du Conseil national s’en occupera ce vendredi.

Les conséquences de ces trois plans de démantèlement seront salées : la rente d’un couple à bas revenu risque d’être réduite de 2 160 francs par an et celle d’une femme à bas revenu, de 911 francs par an. Pour un couple à moyen revenu, la réduction de la rente serait de 3 192 francs  par an et de 1 206 francs pour une femme à moyen revenu.

L’Union syndicale suisse (USS) demande instamment aux parlementaires de respecter le mandat prévu par la Constitution fédérale en matière de prévoyance vieillesse. Ce mandat  prévoit que les rentes doivent couvrir les besoins vitaux de manière appropriée. Les rentes des bas et moyens revenus ne sont déjà pas vraiment suffisantes. Elles ne supporteraient aucune baisse. Les baisses proposées par Eugen David et Erika Forster sont d’autant plus incompréhensibles que la situation financière de l’AVS est bonne.

Plus d’information au sujet de ces projets de réductions des rentes sur : www.uss.ch .

Responsable à l'USS

Gabriela Medici

Secrétaire centrale

031 377 01 13

gabriela.medici(at)sgb.ch
Gabriela Medici
Top