Égalité des salaires entre femmes et hommes : les syndicats ne baissent pas la garde !

  • Égalité des sexes
Communiqués de presse
Écrit par Christine Werder

Il est plus que temps d’instaurer l’égalité des salaires entre femmes et hommes. Et cela, maintenant ! Car, bien que le principe de l’égalité des sexes soit inscrit dans la Constitution fédérale depuis 28 ans et que la loi sur l’égalité soit entrée en vigueur il y a 13 ans, les salaires des femmes sont restés en moyenne inférieurs à ceux des hommes. À travers l’Equal Pay Day – que l’Union syndicale suisse (USS) et ses fédérations soutiennent et à la réalisation duquel elles participent activement – et la Journée internationale de la femme du 8 mars, les femmes revendiquent avec fermeté l’égalité des salaires entre femmes et hommes.  

Le salaire mensuel brut standardisé (salaire médian) des femmes du secteur privé était de Fr. 4875.- en 2006, alors que celui des hommes se montait à Fr. 6023.-, la différence étant ainsi de 19,1 %. Le calculateur de salaire selon le sexe (calculateur-Fairpay ; www.egalitedessalaires.ch) montre, pour chaque profil individuel, quelle est la différence de salaire entre les femmes et les hommes. Depuis 1994, les salaires ont augmenté tant pour ceux-ci que pour celles-là, mais la différence entre eux ne se résorbe que lentement, beaucoup trop lentement, c’est-à-dire à la vitesse d’un escargot : rappelons qu’en 1994, elle était de 23,8 % ! Il faut que cela change. C’est pourquoi les syndicats veulent l’égalité des salaires maintenant ! Et il y a lieu d’agir aussi dans le secteur public !

Dans ce dernier (les cantons), les différences se situent à un niveau semblable. En 2006, le salaire médian des femmes était de Fr. 6595.-, celui des hommes, de Fr. 8124.-. C’est-à-dire 18,8 %. Si elle a constamment diminué depuis 1998 (22,5 %), cette différence ne s’est guère modifiée entre 2004 et 2006.

L’égalité des salaires entre femmes et hommes : une vieille revendication syndicale

« Un salaire égal pour un travail de valeur égale » a été l’une des premières revendications syndicales. Il n’a été possible de l’imposer politiquement et juridiquement en Suisse qu’en 1981, par le biais d’un article constitutionnel. Et en 1996 suivit la loi sur l’égalité entre femmes et hommes. Le dialogue entre les partenaires sociaux sur l’égalité des salaires lancé le 2 mars dernier est une nouvelle étape dans cette direction. Il ouvre de nouvelles perspectives à une vieille revendication.

Ensemble vers l’égalité des salaires

Dans toute la Suisse, les syndicats et des organisations féminines vont organiser ces prochains jours de nombreuses actions pour l’égalité des salaires. À chaque fois, l’enjeu sera le fair-play salarial, ce qui implique là aussi le droit à un salaire égal pour un travail de valeur égale. La conception et la mise en œuvre de systèmes salariaux ne doivent donc pas créer des discriminations entre femmes et hommes. Les syndicats demandent des droits à l’égalité et des systèmes salariaux transparents. En outre, les salaires doivent être périodiquement contrôlés pour établir si discrimination il y a.

Deux nouvelles publications sur la mise en œuvre de l’égalité des salaires

L’USS vient de réaliser deux nouvelles publications sur le fair-play salarial. Toutes deux abordent la question de la fixation des salaires dans les entreprises. La grande brochure (43 pages A4)[1] propose une vue d’ensemble éclairante sur les principaux aspects de cette problématique. Elle a été conçue pour les personnes qui s’occupent professionnellement ou dans un cadre syndical des systèmes salariaux. Elle fait apparaître les opportunités et les dangers que recèlent divers mécanismes de fixation des salaires, les étudie sous un angle critique du point de vue de l’égalité des sexes et désigne les pièges pouvant mener à des discriminations. La deuxième brochure, plus courte[2], est une introduction à cette problématique. Elle est destinée à un vaste public.

Liens : www.egalitedessalaires.ch ; www.equalpayday.ch ; www.uss.ch


[1] Fair-play salarial pour les femmes et les hommes. Fixer les salaires dans l’entreprise… (Fr. 10.-).

[2] Fair-play salarial ! … pour les femmes et les hommes ! L’entreprise fixe les salaires – mais comment ? Comprendre et participer ! (gratuit).               
Le calculateur de salaire en fonction du sexe (calculateur-fairpay) ainsi que les deux publications précitées ont bénéficié du soutien du Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes, dans le cadre des aides financières prévues par la loi sur l’égalité.

Responsable à l'USS

Regula Bühlmann

Secrétaire centrale

031 377 01 12

regula.buehlmann(at)sgb.ch
Regula Bühlmann
Top