Manif pour la protection des salaires

Photo: © Yoshiko Kusano

 

Le danger pour la protection des salaires est écarté

  • Mesures d’accompagnement / libre circulation des personnes
Communiqués de presse

Décision du Conseil fédéral sur l’accord-cadre

L’Union syndicale suisse (USS) se félicite de la décision que le Conseil fédéral a prise aujourd’hui, qui garantit une protection autonome des salaires. L’USS défend les relations stables de la Suisse avec l’Union européenne (UE), mais le prix à payer pour conclure les négociations sur cet accord-cadre aurait été trop élevé pour les travailleuses et travailleurs de Suisse. Le déroulement des négociations a montré que l’accord aurait substantiellement affaibli la protection des salaires et mis en danger les services publics – ce qui aurait été inacceptable pour les syndicats.

La protection des gens qui travaillent doit être améliorée, pas dégradée, que ce soit en Suisse ou dans l’UE. L’USS continuera à s’engager avec ses homologues européens des progrès dans ce domaine et pour que les droits sociaux soient renforcés, en Suisse comme dans l’UE. Il faut davantage de conventions collectives de travail (CCT) qui protègent efficacement les salaires ainsi que des salaires minimums étatiques dans les branches et les professions sans CCT.

Les Accords bilatéraux sont importants pour les salarié-e-s. Il n’est pas souhaitable que la situation s’aggrave à cause de la Suisse ou de la Commission européenne. Malgré les différends concernant l’accord-cadre, les accords existants doivent être maintenus. C’est pourquoi la Suisse doit libérer aussi rapidement que possible le milliard de cohésion. À l’inverse, l’UE s’est engagée à travers les Accords bilatéraux à une reconnaissance mutuelle des normes applicables aux produits.

Ces dernières semaines, les milieux patronaux suisses ont demandé, utilisant le prétexte de la fin des négociations sur l'accord-cadre, que la protection des travailleurs et travailleuses soit détériorée. L’USS s’opposera résolument à de telles tentatives.

L’USS participera aux entretiens prévus entre la Confédération, les partenaires sociaux et les cantons.

Responsable à l'USS

Daniel Lampart

Premier secrétaire et économiste en chef

031 377 01 16

daniel.lampart(at)sgb.ch
Daniel Lampart
Top