Pétition «Stop aux coupes drastiques dans le trafic par wagons complets»

  • Transports
  • Suisse
Articles
Écrit par Pro-Cargo / USS

Presque un point de desserte sur trois est en danger en Suisse

CFF Cargo examine 155 points de desserte servant au trafic par wagons complets. Ils sont tous menacés de fermeture. Cette stratégie n'est pas la bonne

 

Signer la pétition

Carte des points concernés

CFF Cargo veut supprimer 155 points de desserte parmi les 500 répartis en Suisse si leur rentabilité ne s'améliore pas. Parmi ces points de desserte, 29 appartiennent au réseau de base selon la convention de prestations entre la Confédération et les CFF. La filiale des CFF qui a la main mise sur le système de trafic par wagons complets en Suisse veut se concentrer dès 2013 déjà sur un « réseau central efficient ». Cette décision est d'autant plus incompréhensible que le Conseil fédéral a reçu un mandat contraignant des commissions des transports des deux chambres de présenter une stratégie globale pour le trafic marchandises en Suisse. CFF Cargo veut ainsi changer la donne avant que l'on ne sache à quoi ressemblera le futur mandat de la Confédération pour le trafic marchandises intérieur et comment sont financement pourra être réglé.

Le Conseil fédéral a déjà pris la semaine passée, un peu trop rapidement et en totale contradiction avec le mandat donné par la motion, une décision préalable allant dans le sens du démantèlement inconsidéré prévu par CFF Cargo. Ceci avant même d'avoir répondu aux diverses interventions parlementaires sur ce thème.

Revendication principale

CFF Cargo doit stopper le projet de démantèlement du réseau jusqu'à ce que les bases politiques soient claires.

La décision hâtive de CFF Cargo

  • va amener plus de camions sur la route; plusieurs dizaines de milliers de véhicules supplémentaires par année !
  • contredit les objectifs de politique climatique de réduire les émissions de CO2.
  • néglige le mandat du Conseil fédéral d'assurer un trafic marchandises ferroviaire intérieur couvrant tout le territoire.
  • laisse passer une opportunité de générer des éventuelles indemnisations supplémentaires, même seulement pour une phase transitoire jusqu'à l'acceptation d'une stratégie globale.
  • va à l'encontre de la volonté du peuple qui demande clairement un transfert du trafic marchandises de la route au rail.
  • ne tient pas compte du fait qu'un transfert du trafic marchandises du rail sur la route aura des répercussions économiques par l'extension de certaines parties du réseau routier, la hausse du danger de bouchons pour le trafic individuel motorisé et une atteinte à la sécurité pour les autres acteurs du transport.
  • met en péril l'approvisionnement pour les consommatrices et consommateurs et amène à moyen terme (à cause de l'explosion des coûts suite aux répercussions économiques mentionnées ci-dessus) une hausse des prix des transports et de la consommation.
  • annihile les efforts des cantons, des communes et des diverses entreprises d'effectuer la distribution par rail par le biais de voies de raccordement et remet en question les investissements réalisés.

En bref: Il s'agit d'éviter à CFF Cargo d'appliquer cette décision qui a été prise au mauvais moment et qui aura des répercussions néfastes et durables pour l'économie, l'écologie, la sécurité et la consommation. Même si le volume de marchandises touché par le démantèlement, puisqu'effectué dans ces points de desserte, n'est pas très grand dans ces endroits, cette décision envoie un faux signal à la clientèle et au public et va à l'encontre de la volonté du peuple exprimée à maintes reprises concernant le transfert du trafic.

Si vous êtes aussi d'avis que les marchandises appartiennent au rail, signez la pétition.

Responsable à l'USS

Dore Heim

Secrétaire centrale

031 377 01 21

dore.heim(at)sgb.ch
Dore Heim
Top