Inutile et dommageable

  • Services Publics
Articles
Écrit par Dore Heim, secrétaire dirigeante de l’USS

Session parlementaire d’automne : Programme de stabilisation

Les tout derniers chiffres du Secrétariat d'État à l'économie, le SECO, incitent à l'optimisme : le PIB a crû de 0,6 % pendant le deuxième trimestre 2016 et les prévisions pour le reste de l'année sont positives. Autre nouvelle également des plus réjouissantes, le Département fédéral des finances a annoncé le 24 août déjà que la Confédération réaliserait cette année aussi un excédent de plus d'un milliard de francs, tout le contraire du déficit budgétisé. Le matelas financier qui se trouve sur le compte de compensation du frein à l'endettement a désormais atteint le niveau record de 24 milliards de francs. Grâce à l'excédent de cette année, on pourra ainsi continuer à éponger des dettes.

Néanmoins, le Conseil fédéral persiste à appliquer une politique d'austérité qu'il a décidée sur la base de sombres prévisions faites maison. Le programme de stabilisation sera traité par le Conseil des États durant cette session d'automne. L'entrée en matière n'a pas été contestée par sa Commission des finances. Par contre, les décisions concernant les diverses mesures d'économies ont pour une part été prises à une mini-majorité. La commission a rejeté des coupes plus nettes dans la formation et l'agriculture, mais a augmenté de 100 millions les économies en matière de coopération au développement. Toujours est-il qu'elle veut empêcher une baisse du coefficient appliqué pour calculer la contribution de la Confédération aux réductions individuelles des primes de l'assurance-maladie. Par là, on entend éviter une augmentation de la charge des cantons. Les fonds destinés à l'intégration de la population étrangère ne doivent pas non plus baisser. Mais dans l'ensemble, la commission est sans pitié. Elle veut en effet que l'on économise encore plus dans l'Administration que ce que le Conseil fédéral propose, encore une fois 94 millions de francs pour la seule année 2017.

Les minuscules majorités trouvées dans la Commission des finances montrent qu'on assistera à nouveau au Parlement à un affrontement qui mettra en grand danger le budget du personnel de l'Administration. Une chose est déjà certaine : le Conseil fédéral veut à nouveau priver le personnel de la Confédération d'une hausse de salaire en 2017. Or, au plus tard depuis les projections de cet automne, cette mesure de rigueur ne se justifie plus. D'autant plus que, dans son actuel rapport trimestriel, le SECO est inquiet de constater que la consommation des ménages privés faiblit. Ce n'est pas de bon augure car, avec un franc toujours fort, la consommation intérieure reste essentielle pour l'économie locale.

Responsable à l'USS

Dore Heim

Secrétaire centrale

031 377 01 21

dore.heim(at)sgb.ch
Dore Heim
Top