Il faut plus de service public, pas moins

  • Services Publics
Articles

Toute nouvelle privatisation sera combattue

Après un débat animé, les congressistes de l'USS ont mis la dernière main à un texte d'orientation sur les services publics, qu'ils ont ensuite adopté à une très nette majorité. Dans tout le pays, les services publics doivent être garantis de manière durable et accessibles à tout le monde. La desserte de base ne doit pas être ouverte aux profits privés et il faut que les infrastructures restent en mains publiques. Les services publics doivent aussi offrir des conditions de travail de qualité, soit via des rapports de travail de droit public, soit à travers des conventions collectives de travail.

Le Syndicat interprofessionnel de travailleuses et travailleurs a demandé que ce texte d'orientation soit retiré, car il le trouvait trop " gentil ". Il ne prendrait pas suffisamment compte de l'ampleur des offensives dirigées contre les services publics et n'offrirait pas de perspective pour une lutte concrète contre ce démantèlement. Ce document devrait donc être adapté, puis revenir devant une Assemblée des délégué(e)s de l'USS. Le Comité de l'USS a proposé de rejeter cette proposition. C'est maintenant, selon lui, qu'il faut traiter définitivement de sa teneur et, ainsi, discuter des objectifs et des divers points de vue sur cette question. Une nette majorité des congressistes a choisi de suivre le Comité.

Le texte d'orientation désormais peaufiné traite les uns après les autres les différents domaines des services publics : administration et sécurité, médias et culture, transports, poste, télécommunications, électricité, logement, formation, assistance à des tiers, santé et social. Après une brève introduction à caractère descriptif viennent toujours les revendications. Entre autres, le ssp a eu du succès avec ses propositions. Ainsi, les services publics devront rester explicitement en mains publiques. Il s'agit en tout premier lieu de dénoncer les effets catastrophiques des baisses d'impôt, et les programmes d'économies et de démantèlement, notamment dans la formation, doivent être combattus avec la plus grande énergie. La Commission féminine de l'USS a demandé et obtenu que les objectifs de l'égalité des sexes et de la compatibilité entre travail et famille figurent explicitement dans ce document. Le SEV y a fait passer certaines précisions relatives aux transports publics.

Le texte d'orientation affirme clairement qu'il faut plus de service public et non moins ! Et qu'il faut se battre avec détermination contre toute nouvelle privatisation. Car, alors qu'il y a plus d'enfants, plus de personnes âgées, plus de malades chroniques, plus de mobilité et plus d'inégalités sociales, le personnel qualifié fait défaut, les places de formation sont en nombre insuffisant, l'environnement se fait plus complexe et les programmes d'austérité se multiplient.

Le congrès a adopté les principes suivants pour la stratégie syndicale en matière de services publics :

  • L'accès aux prestations et aux infrastructures des services publics doit être garanti durablement et de manière abordable dans toutes les parties du pays. Les ressources financières et en personnel doivent assurer des services publics de qualité supérieure ainsi que leur développement.
  • Le service universel ne doit pas servir des objectifs de profit privé.
  • Les infrastructures doivent rester en mains publiques.
  • Les tâches relevant de la puissance publique sont soumises au contrôle démocratique et ne doivent pas être prises en charge que par des organes étatiques.
  • La transparence s'applique à la possession des biens, aux recettes et aux dépenses. La fourniture de prestations fait systématiquement l'objet d'un contrôle démocratique.
  • Les conditions d'engagement sont réglées dans un rapport de travail de droit public ou définies dans une CCT.
  • La pénurie de personnel qualifié doit être combattue par l'amélioration des conditions de travail, l'augmentation des salaires et des offensives de formation.
  • Seules les entreprises qui respectent les conditions de travail usuelles dans la branche peuvent recevoir des contrats de prestations ou des mandats des pouvoirs publics.

Responsable à l'USS

Dore Heim

Secrétaire centrale

031 377 01 21

dore.heim(at)sgb.ch
Dore Heim
Top