Dossier 103 : Des services publics forts pour une Suisse qui fonctionne !

  • Services Publics
  • Énergie et environnement
  • Communication et medias
  • Poste
  • Transports
  • Formation & Jeunesse
Dossiers
Écrit par Dore Heim et Ewald Ackermann

Les interventions de la journée du 27.2.2014

Un réseau ferroviaire bien développé, l’approvisionnement en électricité le plus sûr d’Europe, une élimination des déchets et épuration des eaux usées recourant aux technologies les plus récentes, de l’eau potable propre, un système de formation de haut niveau, une livraison fiable du courrier par la Poste et des communications qui fonctionnent, un faible taux de criminalité et une longue espérance de vie grâce à une solide offre en soins médicaux, n’en sont que quelques exemples parmi d’autres. De fait, en matière de services publics et d’infrastructures, les standards suisses sont les meilleurs d’Europe.

Mais les énormes programmes d’austérité des cantons et des communes sont un danger pour cette réalité. Une politique fiscale irresponsable et des budgets pessimistes sont autant d’invitations faites à des majorités politiques favorables à la privatisation de secteurs et d’institutions entiers.

Les conditions de travail se dégradent, la pression au travail s’accentue. S’y ajoutent les critiques, attisées par les médias, selon lesquelles les services publics seraient insuffisants et trop chers, qu’il s’agirait d’y faire table rase des privilèges en matière de salaire et de caisse de pensions, et de rendre les services publics plus efficients. Une meilleure qualité et des prix inférieurs grâce à la concurrence ! Depuis des années, ce credo s’avère être inadapté à de nombreux domaines des services publics, comme le prouvent d’innombrables exemples en Europe. En effet, cette politique entraîne finalement une hausse des prix et une desserte de base de moindre qualité.

Dans ce contexte sinistre, les services publics auront d’importants défis à relever ces prochaines années : évolution démographique, mobilité croissante, ressources énergétiques et territoriales limitées, potentiel économique différent d’une région à l’autre et pénurie de main-d’œuvre spécialisée sont des problèmes qui s’agit de résoudre. Seuls des services publics qui disposent de ressources en suffisance, en personnes comme en moyens financiers, peuvent continuer à se développer. Seuls des services publics forts garantissent un niveau de vie élevé en Suisse, ainsi que la cohésion sociale et l’égalité des chances. Il faut investir dans les services publics afin de maintenir, pour la population, une desserte de base ne serait-ce qu’au niveau actuel.

L’Union syndicale suisse (USS) et les syndicats des services publics : SEV, ssp, syndicom, APC et garaNto, s’inquiètent beaucoup des conséquences qu’entraîneront les mesures d’austérité, de même que des débats lors desquels le personnel et la qualité des services publics sont montrés du doigt. Le 27 février, ils ont organisé à Berne une journée sur les actuels sujets et questions cruciaux en cette matière. Le présent Dossier reprend, dans leur langue originale, toutes les interventions faites à cette occasion, ainsi que la résolution qui fut adoptée. Tout cela représente désormais une base pour une discussion de fond et constructive au service d’un but : le maintien de services publics forts offrant des conditions de travail équitables et fournissant des prestations de qualité à l’ensemble de la population et aux générations à venir.

Responsable à l'USS

Dore Heim

Secrétaire centrale

031 377 01 21

dore.heim(at)sgb.ch
Dore Heim
Top