Calculateur, argent, calendrier

Photo : © doucefleur / istockphoto.com

 

Le Conseil national ne s'est pas défilé: il veut adapter les maxima reconnus pour le loyer dans les PC

  • Suisse
  • Politique sociale
  • Prestations complémentaires
  • AVS
Articles

Succès de l'action de l'«Alliance pour des prestations complémentaires décentes»

Ce matin, juste avant le débat concerné, l'«Alliance pour des prestations complémentaires décentes» a appelé les conseillers nationaux à enfin relever les montants maximaux pris en compte dans le calcul des prestations complémentaires (PC) au titre du loyer. Cette courte action qui a eu lieu devant le Parlement a été un franc succès.

En effet, le Conseil national a peu après décidé d'entrer en matière sur la proposition du Conseil fédéral de relever les montants maximaux pris en compte dans le calcul des PC au titre du loyer. La chambre du peuple a ainsi refusé de suivre les recommandations de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique (CSSS). Une courte majorité avait proposé de renvoyer aux calendes grecques cette adaptation qui n'a que trop tardé.

Il faut savoir que les maxima n'ont plus été adaptés depuis 2001, alors que les loyers ont augmenté en moyenne de 21 % pendant la même période ; cette politique de l'atermoiement contraint les personnes concernées à économiser sur leurs frais de nourriture et leurs autres dépenses personnelles. C'est inacceptable. Le Conseil national s'en est rendu compte il y a 4 ans et a demandé au Conseil fédéral (CF) de corriger cette situation. Le CF a élaboré un projet pour relever ces montants de manière différenciée selon les régions.

Une «Alliance pour des prestations complémentaires décentes» s'est donc constituée face à cette politique inacceptable et insensible. Elle regroupe des organisations de retraité-e-s, de personnes handicapées, l'association des locataires et des syndicats. Ce matin, elle a mené une action sur la place Fédérale sous le slogan «Pour vivre dans la dignité - Pour des prestations complémentaires décentes» juste avant les débats portant sur ce projet. L'alliance a appelé les conseillers nationaux à ne pas suivre les recommandations de la commission. Il serait intolérable que les personnes concernées doivent encore plus longtemps se serrer la ceinture. La chambre du peuple doit accepter la proposition du Conseil fédéral dans son intégralité et ainsi assurer aux membres les plus faibles de notre société une aide très concrète et vitale.

L'«Alliance pour des prestations complémentaires décentes» continuera à s'engager à l'avenir. Elle combattra avec détermination tout démantèlement dans les prestations complémentaires.

L'«Alliance pour des prestations complémentaires décentes» rassemble :

  • Agile - Les organisations de personnes avec handicap
  • l'Association de défense et de détente de tous les retraité(e)s et des futur(e)s retraité(e)s (AVIVO)
  • Femmes protestantes en Suisse (FPS)
  • Grossmütter Revolution
  • l'Association suisse des locataires (ASLOCA)
  • l'Union syndicale suisse (USS)
  • Travail.Suisse
  • la Fédération des associations des retraités et de l'entraide en Suisse (FARES)
Autres informations : 

Responsable à l'USS

Daniel Lampart

Premier secrétaire et économiste en chef

031 377 01 16

daniel.lampart(at)sgb.ch
Daniel Lampart
Top