Toujours plus d’associations en faveur de Prévoyance vieillesse 2020

  • Politique sociale
  • AVS
  • Prévoyance professionnelle
Articles
Écrit par Anne Rubin, service de la communication de l’USS

Le camp du oui se renforce

Après les grands syndicats de Suisse, le PS, Alliance F, les paysans et le Conseil suisse des aînés, c’est au tour de la deuxième plus grande faîtière de retraité(e)s de dire Oui à la réforme des retraites. La société des employés de commerce s’est aussi rangée dans le camp du Oui.  

La Fédération des associations des retraités et de l’entraide en suisse (FARES) soutient à son tour Prévoyance vieillesse 2020. Le débat a été nourri le 9 juin à Berne. Chacun a pu présenter ses arguments et faire entendre sa voix. Mais en fin de compte, c’est quasiment à l’unanimité que les délégué(e)s se sont prononcés en faveur de la réforme, avec 25 voix pour, 1 contre et une abstention. Un résultat clair comme de l’eau de roche, malgré la recommandation de l’Avivo de voter Non. Les arguments qui jouent en faveur de Prévoyance vieillesse 2020 ont donc largement convaincu.

Enfin un pas contre la discrimination à l’encontre des femmes

Pour la FARES, il est essentiel que la réforme permette de garantir les rentes actuelles et d’assurer le financement de l’AVS pendant les 15 prochaines années. C’était le principal argument retenu en faveur du Oui. L’organisation a aussi estimé que la hausse de la TVA de 0,3% que la population va effectivement ressentir était tout à fait supportable. Ce n’est pas cher payer pour absorber le nombre accru de nouveaux retraité(e)s et stabiliser l’AVS. L’augmentation de l’âge de la retraite des femmes est certes regrettable, mais les délégué(e)s de la FARES ont estimé que les avantages étaient néanmoins prépondérants, puisque : « un pas est enfin fait contre la discrimination envers les femmes au niveau des caisses de pension». Les améliorations pour les travailleurs âgés qui perdraient leur emploi ont également pesé dans la balance.

Les employé(e)s de commerce aussi pour

La Société des employés de commerce suisse (SEC) a quant à elle emboîté le pas aux autres fédérations qui représentent les travailleurs et les travailleuse : les délégués de la SEC, forte de 47 000 membres, se sont clairement exprimés en faveur d'une réforme qui va «dans la bonne direction» lors de leur assemblée à Yverdon-les-Bains le 10 juin. La faitière a également lancé un appel à l’Etat et aux entreprises à mettre en place des incitations pour contribuer à une politique de la vieillesse économiquement et socialement juste.

Renforcer, assurer et moderniser

Le camp des partisans de la réforme des retraites se renforce de semaine en semaine. Voilà qui va dans le bon sens. Car en effet, il faut absolument renforcer l’AVS, le pilier le plus social et le plus redistributeur ‒ pour les femmes notamment ‒ ainsi qu’assurer et moderniser le système des retraites. Prévoyance vieillesse 2020 le permet justement.

Responsable à l'USS

Gabriela Medici

Secrétaire centrale

031 377 01 13

gabriela.medici(at)sgb.ch
Gabriela Medici
Top