Soutien solidaire à l’AVS – La sécurité des rentes au lieu du diktat des caisses vides

  • AVS
Communiqués de presse
Écrit par Gabriela Medici

Résultat global négatif de l’AVS en 2018

L'AVS est fondamentalement stable, mais le résultat global de l'AVS publié aujourd'hui explique que l'AVS est entrée dans une phase où elle nécessite un financement supplémentaire temporaire, en raison du départ à la retraite de la génération du baby-boom.

Pour l'USS, il n'y a pas de raison de s'alarmer. Au lieu de saper la plus importante œuvre sociale de la Suisse par un diktat des caisses vides, il s'agit de garantir à la fois l'équilibre financier de l'AVS et les prestations versées. Cette sécurité des rentes, nous la devons aux retraités actuels et futurs, n'en déplaise aux employeurs et aux citoyens, qui luttent contre le renforcement de l'AVS depuis son introduction. Les mesures d'austérité qu'ils souhaitent mettre en œuvre en cas d'augmentation des déficits sont connues : âge de la retraite à 67 ans pour tout le monde. Ils considèrent que la solidarité entre riches et pauvres est trop forte dans l'AVS, que les gens doivent subvenir seuls à leurs besoins, en confiant leur argent aux banques et aux compagnies d'assurances. C'est ainsi que croissent les profits du secteur financier.

Un financement solide et solidaire de l'AVS est donc indispensable. Les citoyens et citoyennes voteront le 19 mai 2019 déjà sur une source de financement possible. Dans le cadre de la réforme fiscale et du financement de l'AVS (RFFA), le parlement veut accorder 2 milliards de francs par an de plus à l'AVS. Le mode de financement est le plus social : une légère augmentation des pour-cent du salaire. Mais ce financement de l'AVS est lié à une réforme fiscale controversée.

L'USS attend que la Confédération prenne aussi ses responsabilités. Les futurs retraité(e)s ne doivent pas être seuls à passer à la caisse, tant que la Confédération ne contribue pas à la stabilisation financière de l'AVS, notamment grâce à de gros excédents de recettes. Enfin, l'USS renouvelle sa demande d'exonérer le fonds de compensation AVS des taux d'intérêt négatifs de la Banque nationale.

Renseignements :
  • Gabriela Medici, secrétaire centrale de l'USS responsable des assurances sociales, 079 242 65 43
  • Thomas Zimmermann, responsable de la communication de l'USS, 079 249 59 74

Responsable à l'USS

Gabriela Medici

Secrétaire centrale

031 377 01 13

gabriela.medici(at)sgb.ch
Gabriela Medici
Top