Si le Conseil national ne cède pas, la réforme PV 2020 coulera

  • AVS
  • Prévoyance professionnelle
Communiqués de presse

Prévoyance vieillesse 2020 mise en danger par l'obstination du CN

Le Conseil national persiste dans son intention d’augmenter l’âge de la retraite à 67 ans et refuse toujours une hausse des rentes AVS dans la réforme Prévoyance vieillesse 2020. La Chambre basse veut donc toujours compenser les baisses du taux de conversion par des mesures prises exclusivement dans le 2e pilier. Cette solution est trop chère pour les bas revenus ainsi que pour les PME. En outre, cela prendrait trop longtemps pour que ces mesures soit vraiment tangibles dans le porte-monnaie des futurs retraité(e)s. La décision du Conseil national qui ferait aboutir l’âge de la retraite à 67 ans est complètement à contre-courant. Si la solution du Conseil national s’impose lors de l’élimination des divergences entre les deux chambres, le référendum ainsi que l’échec de la réforme serait alors inévitables.

L’USS ne pourrait accepter cette réforme qui prévoit aussi d’augmenter l’âge de la retraite des femmes à 65 ans, une décision difficile à digérer, que si l’élimination des considérables divergences entre les deux chambres penchait vers la ligne défendue par le Conseil des Etats. Les suppléments de rentes de 840 francs par an pour les nouveaux retraité(e)s célibataires et de 2712 francs par an pour les couples sont efficaces et nécessaires. Ils reviennent aussi bien meilleur marché à la majeure partie des assuré (e)s que s’ils voulaient obtenir la même hausse de rente dans le 2e pilier. On peut aussi qualifier de positifs l’amélioration des rentes des caisses de pension pour les personnes qui travaillent à temps partiel, le droit d’obtenir des rentes de sa caisse de pension si on perd son emploi sur le tard et la consolidation du financement de l'AVS jusqu'en 2030.

Une Assemblée des délégué(e)s extraordinaire de l’USS se prononcera sur la réforme Prévoyance vieillesse 2020 le 24 mars 2017. Deux jours plus tôt, le Comité de l’USS adoptera une proposition à l’attention de l’Assemblée des délégué(e)s.

Renseignements:
  • Doris Bianchi, secrétaire dirigeante de l'USS, en charge du dossier des assurances sociales, 076 564 67 67
  • Thomas Zimmermann, responsable de la communication de l'USS, 079 249 59 74

Responsable à l'USS

Gabriela Medici

Secrétaire centrale

031 377 01 13

gabriela.medici(at)sgb.ch
Gabriela Medici
Top