Révision de la LPC, ou comment donner d'une main pour reprendre de l'autre

  • Politique sociale
Communiqués de presse
Écrit par Doris Bianchi

La Commission du Conseil des Etats veut enfin augmenter les maxima pour le loyer

Les montants actuellement retenus pour les dépenses de loyer dans les prestations complémentaires (PC) ne suffisent absolument plus. La Commission de la santé publique et de la sécurité sociale du Conseil des Etats (CSSS-E) propose enfin une hausse des montants maximums pris en compte pour le calcul du loyer. L’USS salue cette adaptation nécessaire depuis longtemps, afin que les PC garantissent à nouveau le minimum existentiel.

Mais dans le même temps, la CSSS-E veut, dans la révision de la loi sur les prestations complémentaires, largement détériorer la sécurité matérielle des séniors et des personnes handicapées. Les dépenses pour la santé devraient selon la CSSS-E être nettement moins couvertes que maintenant. Les bénéficiaires de PC devraient à l’avenir s’assurer auprès de caisses-maladie bon marché. Le changement de caisse régulier serait ainsi programmé, ce qui n’est ni socialement acceptable, ni efficace.  

L’USS estime choquant de réduire le remboursement des dépenses pour les primes-maladie. Les bénéficiaires de PC n’ont absolument aucune marge de manœuvre financière dans le domaine de la santé. Ils ne peuvent endosser aucune économie à ce niveau-là. 

Renseignements:

 

  • Doris Bianchi, secrétaire dirigeante de l'USS, en charge du dossier des assurances sociales, 076 564 67 67
  • Thomas Zimmermann, responsable de la communication de l'USS, 079 249 59 74

Responsable à l'USS

Gabriela Medici

Première secrétaire adjointe a.i.

031 377 01 13

gabriela.medici(at)sgb.ch
Gabriela Medici
Top