Réductions des rentes et autres détériorations sont stoppées

  • Assurance-invalidité
Articles
Écrit par Doris Bianchi, secrétaire centrale de l’USS

Le Parlement arrête la course à la révision de l’AI

Ces dernières années, l’assurance-invalidité a été soumise à un strict régime d’économies. Une révision chassait l’autre. Le Parlement a désormais stoppé cette course à la révision. À juste titre, car l’AI a redressé la barre. Sa situation financière s’est stabilisée, d’autres réductions des prestations ne sont pas nécessaires. Maintenant, l’AI doit plutôt consolider sa nouvelle fonction d’assurance intégratrice et les entreprises doivent créer des emplois permettant l’intégration des invalides.

La révision 6b de l’AI aurait débouché sur des réductions de rente des personnes gravement invalides. En outre, les rentes n’auraient plus été adaptées au renchérissement et à l’évolution des salaires. Un « mécanisme d’intervention » pernicieux aurait privé l’AI de sa marge de manœuvre financière avec, conséquences technocratiques et automatiques, des augmentations de cotisations et des réductions de rentes. La décision du Parlement de laisser tomber cette révision technocratique est donc bienvenue.

Responsable à l'USS

Gabriela Medici

Secrétaire centrale

031 377 01 13

gabriela.medici(at)sgb.ch
Gabriela Medici
Top