LPP: Baisse du taux d'intérêt minimal évitée

  • Prévoyance professionnelle
  • Politique sociale
Communiqués de presse

Une décision raisonnable par la Commission de la prévoyance professionnelle

La Commission de la prévoyance professionnelle recommande au Conseil fédéral de ne pas modifier le taux d'intérêt minimal l'année prochaine. Les assuré(e)s à la LPP ont ainsi l'assurance que leur avoir de vieillesse sera toujours rémunéré avec un taux de 1 % en 2018.

Au lieu d'abaisser le taux en employant la même formule que jusqu'à présent, un groupe de travail examinera dorénavant quels critères il faut utiliser pour fixer le taux d'intérêt minimal. La Commission de la prévoyance professionnelle a ainsi remis à leur place l'Union patronale suisse, l'USAM et l'Association suisse d'assurances qui voulaient réduire le taux d'intérêt minimal à seulement 0,5 %, alors que les caisses de pension réalisent des rendements effectifs solides.

En ayant pris cette décision, la Commission de la prévoyance professionnelle permet d'adapter à la réalité les formules utilisées jusqu'à présent. Ces formules ne reflètent plus le comportement actuel en matière de placement des caisses de pension. Le poids qui était donné aux obligations de la Confédération a eu comme conséquence que les taux d'intérêt recommandés ont finalement toujours baissé et auraient évolué ces prochaines années vers une rémunération nulle. Cela alors que les caisses de pension continuent en ce moment à réaliser des rendements plus élevés.

Renseignements:
  • Doris Bianchi, adjointe du premier secrétaire de l'USS et en charge du dossier des assurances sociales, 076 564 67 67

Responsable à l'USS

Gabriela Medici

Secrétaire centrale

031 377 01 13

gabriela.medici(at)sgb.ch
Gabriela Medici
Top