Dossier 113: Plus de demandeuses et de demandeurs d'emploi en raison de démantèlements dans les prestations sociales

  • AVS
  • Assurance-accidents
  • Assurance-invalidité
  • Assurance-chômage
  • Prévoyance professionnelle
Dossiers

La présente étude analyse les incidences de la dégradation des prestations des assurances sociales sur le marché du travail. Le résultat auquel elle aboutit pour les 15 dernières années est inquiétant. Le relèvement de 62 à 64 ans de l’âge AVS des femmes, la pratique beaucoup plus restrictive mise en œuvre dans l’AI et l’élévation de l’âge réglementaire de la retraite dans le 2e pilier ont eu pour effet que, selon les estimations, approximativement 90 000 à 110 000 personnes de plus se trouvent sur le marché du travail que ce ne serait le cas si les prestations de la sécurité sociale n’avaient pas été diminuées. Cela représente tout de même presque 2  % des personnes actives. Comme leur augmentation ne peut être imputée à une augmentation des besoins en main-d’œuvre, il est fort probable que la baisse des prestations sociales a largement contribué à la hausse du chômage. Dans le cadre de la réforme « Prévoyance vieillesse 2020 », il est prévu d’augmenter à 65 ans l’âge de la retraite des femmes. Selon nos calculs, un tel relèvement ferait augmenter de 18 000-25 000 le nombre des personnes actives (année de référence : 2013).

Responsable à l'USS

Gabriela Medici

Première secrétaire adjointe a.i.

031 377 01 13

gabriela.medici(at)sgb.ch
Gabriela Medici
Top