Un non de plus

  • Formation & Jeunesse
Articles
Écrit par Peter Sigerist

Après le Tessin, Bâle-Campagne et Thurgovie, c’est maintenant au tour du canton de Saint-Gall : régulièrement, quatre cinquièmes des citoyennes et citoyens rejettent des ini­tiatives cantonales dont le but est de privatiser entièrement ou partiellement l’école pri­maire. Et le 13 février dernier, ce sont les citoyennes et citoyens du canton de Saint-Gall qui ont montré au « Lobby des parents » (« Elternlobby ») et aux jeunes radicaux, que seules 20 pour cent des parents font…. du lobbyisme. Cette fois, les auteurs de l’initiative voulaient, usant d’une feinte technique, ne privatiser « que » le niveau supérieur. Mais le Souverain ne s’en est pas laissé conter et rejeta l’initiative par 82,5 pour cent des voix.

Vieille de 175 ans dans de nombreux cantons, l’école primaire est, malgré des lacunes encore à combler, fortement enracinée dans la population qui s’y identifie. Les jeunes radicaux saint-gallois ont dû s’en rendre compte et se sont retirés du débat. Par contre, le « Lobby des parents » entend continuer le combat. Affaire à suivre. 

 

Responsable à l'USS

Laura Perret Ducommun

Première secrétaire adjointe

031 377 01 23

laura.perret(at)sgb.ch
Laura Perret
Top