Le choix clair de l’initiative

  • Formation & Jeunesse
Articles
Écrit par Jean Christophe Schwaab

Déposée fin 2008 à la Chancellerie fédérale avec plus de 150 000 signatures, l’initiative « jeunesse + musique » demande que, via un article constitutionnel, la Confédération et les cantons doivent encourager l’enseignement de la musique dans les écoles du pays.

L’encouragement de la musique auprès des jeunes est un objectif que partage la majorité de la population. Le Conseil national s’est fait le porte-parole de cette position en proposant au peuple et aux cantons d’accepter l’initiative « jeunesse + musique ». Malheureusement, le Conseil des États propose de lui opposer un contre-projet qui va certes dans la bonne direction, mais crée de trop grandes incertitudes, car il ne serait pas contraignant pour les cantons. Dans ce cas, les objectifs de l’initiative ne seraient atteints que beaucoup plus difficilement et d’une manière qui ne serait pas homogène sur l’ensemble du territoire. S’il suivait sa commission, le Conseil national pourrait rejoindre le Conseil des États. La prochaine session parlementaire nous le dira bientôt.

Pour sa part, l’Union syndicale suisse (USS) soutient toujours l’initiative et souhaite que le Parlement propose au corps électoral de l’accepter. Il convient cependant de recommander aussi l’acceptation du contre-projet. En effet, ce dernier, même s’il va moins loin que l’initiative, n’en constituerait pas moins un progrès en matière d’encouragement de la formation musicale. Mais, puisque l’initiative sera beaucoup plus favorable à la promotion de la musique, c’est à cette dernière qu’il faudra donner la préférence pour la question subsidiaire qui sera posée au peuple (initiative ou contre-projet).

 

Responsable à l'USS

Laura Perret Ducommun

Première secrétaire adjointe

031 377 01 23

laura.perret(at)sgb.ch
Laura Perret
Top