La politique d’austérité des cantons menace le plan d’études 21

  • Formation & Jeunesse
Communiqués de presse
Écrit par Véronique Polito

Lehrplan 21

L’Union syndicale suisse (USS) soutient le Lehrplan 21 (plan d’études 21). Dans la prise de position qu’elle publie aujourd’hui, elle souligne que le plan d’études suisse alémanique est une étape indispensable de l’harmonisation scolaire. Selon elle cependant, le Lehrplan 21 ne va pas assez loin. Alors que les cantons romands se sont engagés de longue date dans le cadre d’un accord intercantonal à appliquer le Plan d’études romand (PER), le Lehrplan 21 restera facultatif. En l’absence d’un accord de nature politique entre les cantons alémaniques, l’USS craint que le Lehrplan 21 ne subisse de nombreuses modifications lors de sa mise en œuvre. L’USS regrette également que le Lehrplan ne prévoit pas d’harmonisation des grilles horaires. Il manque ainsi une chance de réduire les inégalités entre les cantons et de poser les bases pour le développement d’une école à horaire continu.

L’USS demande un renforcement de l’orientation scolaire et professionnelle. Préparer la transition entre le secondaire I et II est une des missions les plus importantes du 3ème cycle. Les jeunes doivent pouvoir bénéficier d’un soutien et de conseils professionnels dans cette phase délicate. Une professionnalisation de l’orientation pourrait éviter de nombreuses erreurs d’orientation et raccourcir la phase de transition après l’école obligatoire.

Vis-à-vis des cantons, l’USS tire la sonnette d’alarme : les programmes d’austérité qui sévissent dans toute la Suisse et touchent de plein fouet les budgets de l’éducation sont une menace pour le Lehrplan 21. L’USS exige que les cantons prévoient les ressources nécessaires en personnel enseignant pour répondre aux exigences pédagogiques posées par la réforme et pour permettre à chaque enfant d’atteindre les standards minimaux. Les cantons doivent également investir dans la formation continue des enseignant(e)s

Renseignements

 

  • Véronique Polito (079 436 21 29), secrétaire centrale, responsable de la formation à l’USS

 

Responsable à l'USS

Regula Bühlmann

Secrétaire centrale

031 377 01 12

regula.buehlmann(at)sgb.ch
Regula Bühlmann
Top