La Commission LGBT de l’USS était présente

  • Égalité des sexes
Articles
Écrit par Max Krieg, coprésident de la Commission LGBT de l’USS/fq

Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie

Le 17 mai, Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie (IDAHOT, une manifestation nationale a eu lieu sur la Münsterplatz de Berne. La Commission LGBT (lesbiennes, gays, bisexuel(le)s et transgenres) de l’USS était présente.

Il y a 34 ans, le 17 mai, l’« homosexualité » était retirée du catalogue des maladies psychiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Diverses organisations de personnes LGBT ont par la suite déclarée cette journée « Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie ».

Cette année, les organisations LGBT nationales, divers groupes LGBT régionaux et les groupes LGBT des partis politiques, de la droite extrême à la gauche, ont participé à la commémoration nationale de cette journée. Plusieurs centaines de personnes ont soutenu la manifestation.

Tous les orateurs et toutes les oratrices, indépendamment des groupes qu’ils représentaient, ont défendu l’idée que le texte de l’initiative populaire PDC « contre la pénalisation du mariage » ne devait pas faire entrer dans la Constitution fédérale la notion explicite du « mariage entre un homme et une femme ». Ils se sont aussi prononcés pour l’ouverture du mariage civil à tout le monde. Pour la Suisse, cette journée entrera dans l’histoire comme la « Journée de l’égalité des personnes LGBT ».

Les orateurs et oratrices ont également souligné leur solidarité avec l’ensemble des LGBT dans le monde, qui sont encore punis dans 77 pays, ou peuvent l’être en tant que tels, jusqu’à la peine de mort, et sont quotidiennement menacés de violence. La Suisse officielle devrait donner plus de signaux sur ces questions.

Enfin, la Commission suisse pour l’UNESCO a présenté lors de cette manifestation des propositions, traduites de l’anglais, de cours à donner dans le cadre de la lutte contre l’homophobie et la transphobie. Il s’agit là d’un outil des plus précieux conçu pour des cours adaptés à différents niveaux, du primaire au secondaire, avec des exemples de modules très concrets.

Responsable à l'USS

Regula Bühlmann

Secrétaire centrale

031 377 01 12

regula.buehlmann(at)sgb.ch
Regula Bühlmann
Top