Charte sur l’égalité salariale: le secteur public donne un signal

  • Égalité des sexes
Communiqués de presse
Écrit par Regula Bühlmann

Cantons, commune et Confédération donnent l'exemple. Mais la révision de la loi sur l'égalité doit enfin avancer pour le reste des femmes.

En signant la « Charte pour l’égalité salariale dans le secteur public », 25 cantons, communes et la Confédération ont donné un signal en faveur de l’égalité salariale. L’USS et ses syndicats saluent ce pas et s’attendent à ce que la déclaration d’intention soit rapidement suivie d’actes concrets. La charte est aussi une exhortation faite à l’économie privée de suivre le mouvement en concrétisant l’égalité salariale.

La discrimination salariale est une réalité. En outre, elle viole la Constitution. Les employeurs du secteur public vont dans une bonne direction en s’efforçant de sensibiliser, d’analyser les salaires ainsi qu’en informant de manière transparente sur les résultats. Ils peuvent ainsi adopter un rôle d’exemple. Toutefois, les entreprises proches des administrations publiques ainsi que les soumissionnaires pour les marchés publics et les bénéficiaires de subventions devraient aussi assumer leurs responsabilités. En appliquant soigneusement cette charte, on peut déjà atteindre une grande partie des salarié(e)s.

Pour toutes les autres femmes de l’économie privée, il faut que la révision de la loi sur l’égalité avance enfin. Les enquêtes de l’Université de Saint-Gall et du Centre patronal ont clairement montré que les entreprises voulaient aussi respecter le mandat constitutionnel et étaient prêtes à vérifier que les salaires soient égaux. Les employeurs scrupuleux le savent en effet : les discriminations salariales ne sont, la plupart du temps, pas le fruit de mauvaises intentions. Elles résultent plutôt de déséquilibres sociaux et d’attentes inconscientes à l’égard des femmes et des hommes. Quand on y est attentif, on peut les corriger et contribuer à trouver des solutions.

Renseignements
  • Regula Bülmann, secrétaire de l'USS en charge du dossier de l'égalité, 076 200 90 89

Responsable à l'USS

Regula Bühlmann

Secrétaire centrale

031 377 01 12

regula.buehlmann(at)sgb.ch
Regula Bühlmann
Top