5 500 signatures le soulignent : l'égalité n'est pas une question de conjoncture

  • Égalité des sexes
  • Suisse
Articles

Manifeste sur l’égalité salariale remis à Simonetta Sommaruga, présidente de la Confédération

L'article constitutionnel sur l'égalité des sexes ne doit pas être ravalé au statut d'un article conjoncturel. Un " même salaire pour un travail de valeur égale " est un principe fondamental qui doit s'appliquer aussi pendant une année électorale et les crises monétaires. Cette revendication, des représentantes des initiatrices du Manifeste du 7 mars 2015, l'on transmise aujour d'hui, avec le Manifeste, à la présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga: le 9 mars, un jour après la Journée internationale de la femme et deux jours après que plus de 12 000 femmes et hommes eurent réclamé sur la Place fédérale l'égalité salariale, lors d'une puissante manifestation haute en couleur.

Comme la manifestation du 7 mars, le Manifeste a été lancé par une vaste alliance de femmes. En l'espace d'une semaine, 5 000 femmes et hommes l'ont signé. On voit à quel point cette question est urgente. Car, étant donné le franc fort et la crise économique qui menace, certains demandent déjà que l'on renonce à l'égalité salariale et à une représentation équilibrée des femmes parmi les cadres et les conseils d'administration. Or ces deux demandes sont " irresponsables pour des raisons économiques et inacceptables pour des raisons de justice ", affirme le Manifeste.

La taille de l'alliance derrière le Manifeste a été illustrée par la délégation de personnalités de tous horizons qui ont remis ce dernier à la présidente de la Confédération : Regula Bühlmann, secrétaire centrale de l'USS ; Barbara Gassmann, vice-présidente de l'Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) ; Corinne Schärer, membre du comtié directeur du syndicat Unia ainsi que la conseillère nationale Yvonne Feri (PS), Maya Graf (Vert[e]s), Margrit Kessler (vert'libérale), Rosmarie Quadranti (PBD) et Barbara Schmid-Federer (PDC). Malade, la représentante du PEV, Marianne Streiff-Feller, n'a malheureusement pas pu participer à cette remise.

Responsable à l'USS

Regula Bühlmann

Secrétaire centrale

031 377 01 12

regula.buehlmann(at)sgb.ch
Regula Bühlmann
Top