Mauvaises nouvelles

Photo : © AntonioGuillem / istockphoto.com

 

Les licenciements sont inacceptables

  • Corona
  • Travail
Communiqués de presse

Croissance inquiétante du chômage

Le nombre des personnes en recherche d'emploi a connu en mars sa plus forte croissance jamais enregistrée depuis qu'une statistique nationale existe. D'après les inscriptions sur le portail travail.swiss, ce développement effrayant s'est probablement poursuivi en avril. Sur cette plate-forme, 8000 chômeuses et chômeurs se sont en effet ajoutés depuis fin mars, donc en l'espace d'une semaine seulement.

Les licenciements vont bon train, alors que le Conseil fédéral a, sur demande des partenaires sociaux, étendu le chômage partiel à pratiquement toutes les branches et à tous les types de contrat. Il a également pris d'autres mesures pour protéger les salaires et les emplois. La statistique des chômeuses et chômeurs montre que des entreprises qui ne sont pas concernées directement par les restrictions d'activité licencient aussi, par exemple dans l'industrie, les transport et le secteur financier.

Ce comportement des employeurs n'est pas acceptable. L'USS attend des entreprises qui connaissent des difficultés qu'elles recourent au chômage partiel ou aux nouvelles allocations perte de gains pour les parents qui doivent garder leurs enfants. Les licenciements liés au coronavirus doivent cesser.

Responsable à l'USS

Daniel Lampart

Premier secrétaire et économiste en chef

031 377 01 16

daniel.lampart(at)sgb.ch
Daniel Lampart
Top