Malade au travail
 

Coronavirus : priorité à la garantie des salaires et des emplois

  • Corona
  • Économie
  • Travail
Communiqués de presse
Écrit par Daniel Lampart

Il faut des mesures pour stabiliser l'économie

Pour l’heure, l’économie suisse n’est impactée que de manière sectorielle par les conséquences du coronavirus. Une partie de ces effets négatifs provient de l’étranger, notamment de Chine. En Suisse, ce sont surtout les mesures prises par les autorités qui occasionnent des baisses de chiffre d’affaires. L’État porte donc une responsabilité importante. La Confédération doit éviter les récessions, et non les déclencher. C’est pourquoi il faut, en plus des mesures de santé publiques, que la Confédération fasse aussi un effort pour aider à la stabilisation de l’économie.

Le point essentiel actuellement est que les salaires continuent d’être versés. Les pouvoirs publics doivent soutenir financièrement les entreprises lorsque celles-ci subissent une chute de leur chiffre d’affaires liée aux décisions administratives (Loi sur les épidémies). Des interdictions (préventives) de travailler ne doivent pas être prononcées sans que la question des salaires ne soit réglée au préalable.

Dans l’immédiat, d’autres mesures sont nécessaires, comme par exemple : des autorisations rapides et non bureaucratique du chômage partiel, ramener à un jour le délai d’attente en cas de chômage partiel, une politique monétaire proactive de la BNS contre la surévaluation du franc et pour le faire baisser, une coordination entre organisations faîtières et Confédération afin d’éviter les pénuries dans l’approvisionnement des produits de base et des matières premières, le maintien des liquidités dans les entreprises et dans le système financier, l’optimisation des services de santé, la protection du personnel contre la contamination.

Vous trouverez une analyse détaillée ainsi que les propositions de mesures et les revendications de l’USS dans une prise de position sur le sommet qui a eu lieu aujourd’hui sur ce sujet avec le conseiller fédéral Guy Parmelin.

Responsable à l'USS

Daniel Lampart

Premier secrétaire et économiste en chef

031 377 01 16

daniel.lampart(at)sgb.ch
Daniel Lampart
Top