NON à l'arnaque fiscale

Augmenter les déductions fiscales pour enfants: la proposition est en apparence séduisante. Mais c’est en fait une arnaque.
La prétendue aide aux familles soumise en votation n’est rien d’autre qu’une baisse d’impôt pour les plus hauts revenus. Ce sont les classes moyennes qui paieraient l’addition. Il faut l’empêcher!

Trois bonnes raisons

Seuls les hauts revenus profiteraient
Le changement de loi proposé représente des baisses fiscales de 370 millions dans l’impôt fédéral direct. 70 % de cette somme, c’est-à-dire 260 millions de francs, iraient au 20 % des familles qui ont les plus hauts salaires ! Et plus le revenu augmente, plus le cadeau fiscal augmente aussi.

Presque la moitié des familles laissées de côté
Pour près de la moitié (44 %) des familles, cela ne changera rien : elles gagnent trop peu pour profiter ne serait-ce qu’un peu de la nouvelle déduction. Par exemple, une mère célibataire avec deux enfants et 80 000 francs de revenu brut annuel ne verrait aucune différence sur ses impôts. Et ce, alors que de nombreuses familles sont touchées par la crise et auraient justement besoin d’un vrai soutien.

L’argent manquerait ailleurs
Ces cadeaux fiscaux se feront sur le dos des classes moyennes, parce que l’argent pour les garderies ou les transports publics manquera. Au lieu de baisser les impôts pour les plus hauts salaires, il faut le consacrer à réduire les primes maladie des familles à faibles et moyens revenus !

Cette vidéo explique brièvement et clairement pourquoi la proposition est une tromperie :


Aussi important le 27 septembre :

Top