Sans étrangers et étrangères, la Suisse serait paralysée

  • Migration
Communiqués de presse
Écrit par Peter Lauener

Tout crime doit être puni. L’Union syndicale suisse (USS) persiste toutefois à penser que la fixation de la peine infligée doit répondre aux mêmes critères pour tout le monde, quel que soit le passeport. L’USS regrette le résultat du scrutin d’aujourd’hui. Les droits fondamentaux garantis par la Constitution fédérale et la Charte européenne des droits humains ne sont pas négociables. L’USS continuera à s’engager pour qu’ils soient respectés lorsque l’initiative sera appliquée.

Avec ses fédérations et leurs nombreux membres provenant de l’étranger, l’USS est aussi l’une des plus importantes organisations de la migration en Suisse. Elle sait l’importance que revêtent pour les migrant(e)s pour notre pays. Sans eux, les  assurances sociales seraient confrontées à des problèmes financiers. Jour après jour, des centaines de milliers de migrant(e)s font marcher notre économie. L’USS et ses fédérations combattent les discriminations dont ils sont victimes dans le monde du travail, par exemple à l’embauche et aux plans de leur parcours professionnel et salarial.

Responsable à l'USS

Regula Bühlmann

Secrétaire centrale

031 377 01 12

regula.buehlmann(at)sgb.ch
Regula Bühlmann
Top