Ignoble et nuisible

  • Migration
  • Politique sociale
Articles

Doris Bianchi, secrétaire dirigeante de l’USS, parle du statut de saisonnier

Le statut de saisonnier était aussi ignoble que nuisible. Tels sont les termes employés par Doris Bianchi, secrétaire dirigeante de l'USS, dans le discours plein d'émotion qu'elle a prononcé le 7 novembre à la conférence d'Unia sur ce thème.

Selon elle, on a exploité " la détresse et l'absence de perspective de nombreux travailleurs et travailleuses étrangers ", qui étaient livrés sans protection aux employeurs, se trouvaient en Suisse sans leur famille, n'avaient ni logements décents ni sécurité sociale. Pour eux, tomber malade, c'était perdre son emploi. Ils étaient des " êtres de deuxième classe ".

Le statut de saisonnier a fait pression sur les salaires et les conditions de travail de branches entières. Il a aussi clairement porté atteinte à l'image de notre pays. Or aujourd'hui, plutôt que d'être remisé dans les oubliettes honteuses de l'histoire suisse avec la politique menée à l'égard des réfugiés lors de la Deuxième Guerre mondiale, il redeviendrait quelque chose de " fréquentable " ?

Elle-même fille d'un saisonnier, Doris Bianchi a souligné qu'il n'est pas question de revenir à cette discrimination. Les syndicats, les fils et les filles des saisonniers, qui font partie aujourd'hui de la " première classe ", ne doivent pas oublier ce que leurs parents ont vécu. Il leur appartient d'empêcher que cela ne se reproduise en votant clairement NON à l'initiative Ecopop le 30 novembre.

Lors de cette conférence, le film de l'USS " Interdit et cachés - des enfants de saisonniers racontent " a aussi été présenté. La conférence a ouvert l'exposition " Baraques, xénophobie et enfants cachés - Pourquoi il ne doit plus y avoir de statut de saisonnier en Suisse ", qui se trouvera à Genève du 17 au 23 novembre.

Responsable à l'USS

Regula Bühlmann

Secrétaire centrale

031 377 01 12

regula.buehlmann(at)sgb.ch
Regula Bühlmann

Articles sur le sujet

Top