En bonne voie, mais il y a du pain sur la planche !

  • Migration
Articles
Écrit par José Corpataux, secrétaire central de l’USS/Ewald Ackermann, service de la commu

Succès de la conférence syndicale sur la Migration

Fin octobre, une soixantaine de syndicalistes originaires de la migration se sont réunis à Berne à l’occasion de la conférence de l’USS sur la migration. Ensemble, ils ont abordé la  question de la politique que les syndicats de l’USS doivent mener pour celles et ceux de leurs membres qui sont issus de la migration. Ils sont aussi revenus sur un ancien programme de l’USS, dont le but était d’éliminer les discriminations à l’encontre des migrant(e)s, pour constater que, par rapport à certaines revendications émises il y a quatre ans, des progrès avaient été accomplis ; cela, notamment en ce qui concerne les salaires minimums (campagne et initiative populaire). Ces dernières années, on a également constaté que les conventions collectives de travail (CCT) comportent plus de dispositions antidiscriminatoires. Et le syndicat Unia a mené pour sa part une campagne de sensibilisation sur ce thème (« Sans nous, pas de Suisse »). Concernant l’intégration au plan professionnel, il a été fait état du modèle des cours de langue mis en place dans la construction. Par contre, aucun progrès n’est à relever en matière de reconnaissance des diplômes. Une des revendications de l’USS, celle des offres anonymisées, est apparue controversée en raison d’effets pervers constatés à l’étranger dans l’application de cette méthode.

L’après-midi, les participant(e)s à la conférence ont débattu en groupes de travail de thèmes en rapport avec les réalités du « terrain », comme les conditions de travail dans l’économie domestique, le rôle des CCT dans la lutte contre les discriminations, l’intégration des migrant(e)s dans les syndicats et la thématique « migration et formation », ainsi que la libre circulation des personnes. Aurora García, présidente de la Commission des migrations de l’USS a également constaté que l’USS, en tant que plus grande organisation de migrant(e)s du pays, est en bonne voie avec son programme, « même s’il reste encore beaucoup à faire pour intégrer activement les migrant(e)s dans les syndicats et arriver à l’égalité des chances pour tout le monde. »

Responsable à l'USS

Regula Bühlmann

Secrétaire centrale

031 377 01 12

regula.buehlmann(at)sgb.ch
Regula Bühlmann
Top